Filière pro : CAP, BEP ou Bac professionnel ?

Quand on est au collège et qu’on sait déjà qu’on va s’orienter vers la voie professionnelle, on peut en effet choisir son orientation scolaire dès la seconde. Reste donc à savoir vers quelle filière professionnelle se diriger. CAP, BEP ou Bac professionnel, il s’avère parfois difficile de s’y retrouver lorsqu’on a à peine 15 ans.

Le CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnel

L’enseignement professionnel est davantage centré sur la pratique sans pour autant négliger l’aspect théorique. Comme l’indique clairement son appellation, il permet à ceux qui envisagent de se familiariser avec le monde professionnel dès leur jeune âge d’appréhender toutes les subtilités du domaine d’activité dans lequel on souhaite évoluer.

Offrant aujourd’hui près de 160 spécialités, le CAP ou Certificat d’aptitude professionnel permet un accès rapide à l’emploi. Concrètement, celui-ci privilégie notamment l’alternance et permet également une poursuite d’études. Particulièrement apprécié des recruteurs, le CAP se prépare en 2 ans après la troisième, soit en centre de formation d’apprentis, soit en lycée professionnel dédié spécialement au domaine d’activité choisi par l’étudiant. Autrement dit, le CAP s’impose comme le premier niveau de diplôme de la Filière professionnelle. À l’issue de la formation, chaque titulaire du CAP peut rejoindre une classe de 1ère année en bac professionnel, ou d’en suivre une autre pour bénéficier dans un domaine proche.

Le BEP ou Brevet d’Etudes Professionnelles

Ayant fait l’objet d’une rénovation en 2009, le Brevet d’Etudes Professionnelles, connu sous le sigle de BEP permet à l’étudiant d’acquérir une qualification d’employé ou d’ouvrier. Notamment, il se prépare en 2 ans dans un lycée professionnel ou agricole (BEPA ou Brevet d’Etudes Professionnelles agricoles). En d’autres termes, le BEP n’est plus aujourd’hui un cursus à part entière. Cela étant dit, il s’intègre dans le cursus d’un Bac professionnel. Le but étant de sécuriser le parcours de ceux qui s’apprêtent à s’arrêter avant la terminale. De la sorte, ils bénéficient quand même d’un brevet visant à attester leur qualification professionnelle bien qu’ils n’aient pas obtenu leur bac pro.

Le Bac professionnel

Considéré comme l’alliance parfaite de la pratique et de la théorie, le bac professionnel s’échelonne sur un parcours de 3 ans après la sortie du collège. Sinon, il peut dans certains cas se faire après l’obtention du CAP. Il regorge aujourd’hui près de 90 spécialités accessibles s’inscrivant dans tous les secteurs d’activités. Mais dans tous les cas, grâce au Bac professionnel, les élèves se verront octroyer un socle de connaissances fondamentales renforcé par des aptitudes professionnelles grâce à une première expérience sur terrain.